fbpx

Andrée Laberge

«Quelquefois, il y a des orages si violents et soudains que, le temps de le dire, ils ravagent tout sur leur passage.» Ainsi commence un chapitre de ce premier roman d’Andrée Laberge, Les oiseaux de verre. Andrée Laberge est docteure en épidémiologie et chercheure au Centre de santé publique de Québec. Elle a travaillé pendant plusieurs années auprès de personnes en difficulté. Les personnages de son roman sont des êtres blessés, écorchés, si fragiles. Peu à peu, leur passé se dévoile. Un passé trouble qui les a brisés. Un roman dense où trois voix crient leur mal d’amour.

Du même auteur