fbpx

Quatre questions à… Oriane Smith et Jasmine Mirra Turcotte

Ohé est un petit bateau pas tout à fait comme les autres. Au lieu de voguer sur la mer, il préfère vivre la tête en bas. Pour lui, c’est plus rigolo sous les flots ! Mais un jour, le vent le renverse et la tempête l’emporte au loin.

Que va-t-il devenir ?

On a posé quelques questions à l’autrice et à l’illustratrice de cet album iodé, qui donne envie de ne pas faire comme tout le monde!

Comment vous est venue cette idée un peu farfelue d’un bateau qui navigue SOUS les flots?

Oriane Smith : Tout d’abord, je suis née au bord de la mer, et j’ai donc toujours été inspirée par les bateaux!
L’idée d’un petit bateau qui vit la tête sous l’eau m’est quant à elle venue de ma profession d’orthophoniste, qui me fait rencontrer beaucoup d’enfants (et d’adultes aussi) en difficulté, avec des défis d’adaptation dans la vie quotidienne, et dont on dit parfois qu’ils sont “coulés” à l’école ou dans tout autre milieu cadré. Or, je pense qu’au contraire d’une déficience, ces personnes ont en réalité une perspective différente sur le monde, et tant de choses à nous apprendre. Cela peut bien entendu aussi s’appliquer à une différence de culture, de langue ou de tout autre aspect.
Ohé est le porte-parole de ce jeu des perspectives, nécessaire pour bâtir un monde plus tolérant envers tous.

Jasmine Mirra Turcotte : L’idée d’un bateau qui navigue sous l’eau ne vient pas de moi, mais j’ai voulu lui donner une allure différente, un peu poisson, un peu oiseau. Je trouvais que de cette façon, il voguerait bien sous l’eau et sur l’eau. Je l’ai cherché pendant un moment avec mes crayons, mais dès que je l’ai vu, j’ai tout de suite su que c’était lui!

Quel est le mot qui définirait le mieux la personnalité d’Ohé?

Oriane : Renversante!

Jasmine : Bouleversante!

Et toi tu préfères être sur l’eau ou sous l’eau?

Oriane : Comme Ohé et Eole, je préfère valser entre les deux afin d’avoir un espace de jeu et d’exploration deux fois plus grand!

Jasmine : Je crois que j’aime bien être sur l’eau avec les pieds dans l’eau pour ressentir et voir des choses différentes et spéciales et les amener sur l’eau avec moi.

Une lecture iodée à conseiller aux jeunes lecteurs?

Oriane : Ce ne sont pas des publications de cette année, mais j’aime beaucoup. Le bruit des cailloux de Rogé et Caroline Grégoire (Editions La morue verte), un recueil magnifique et poétique inspiré des Iles de la Madeleine. Le secret du rocher noir de Joe Todd Stanton (École des loisirs), écrit justement par un auteur dyslexique avec de beaux messages sur l’écologie.

Jasmine : Chez nous, on adore L’histoire en retard de Marianna Coppo chez Comme des géants. Et avec ma fille, on vient de découvrir les collections De petites à grandes et De petits à grands, à La courte échelle, qu’on aime beaucoup et qui apportent beaucoup de questions et de découvertes!

Cliquez ici pour en savoir plus sur Ohé! et feuilleter l’album!