École pour filles

Un vaste pensionnat en forêt. À travers les dalles pousse une végétation résiliente, aux racines qui n’oublient rien ni personne. Les murs font entendre d’anciens savoirs. L’école est fréquentée par des filles aux prénoms qu’on dirait sortis d’un spicilège : Ariandre, Diane, Laure, Annette et d’autres encore, certaines plus vieilles, certaines disparues, de même que par les institutrices et Dame Françoise aux cuisines. Et Dame Angoisse, la concierge. Elles apprennent l’algèbre et le vocabulaire, mais certaines connaissent aussi la forêt. Il y en a qui parlent trop, d’autres pas du tout. Dame Anne fait une mauvaise chute. Colette et Corinne échangent des touchers. Ariandre écrit.

École pour filles est une œuvre chorale touffue, narrée dans une langue riche et furieusement libre, un roman qui sent l’humidité des couloirs de pierre, les plantes du jardin, le sapin qui fouette et la rivière qui emporte.

Un roman très attendu de la part de l’autrice de Feue (La Mèche, 2018) et co-directrice du collectif Zodiaque (La Mèche, 2019).

À propos du livre

  • Type

    Roman

  • Genre

    Fiction

  • Public cible

    Adulte

  • Format

    13 cm x 20 cm, couverture souple

  • Nombre de pages

    144

  • Date de publication

    Août 2020

  • ISBN

    9782897071059 (Papier)

    9782897071073 (ePub)

    9782897071066 (PDF)

Dans les médias

    « Cette oeuvre chorale aux accents de récit gothique, dont on admire la multiplicité des formes, aborde aussi une grande diversité de thèmes, le tout soutenu par une forte voix féministe. » - Benoît Vanbeselaere, Les libraires
    « Un véritable bouquet de jeunes filles vénéneuses qui ne sont ni diabolisées ni divinisées, mais représentées dans toute la férocité fragile de l’adolescence. » - Laurence Perron, Lettres québécoises
    « (…) c’est sombre, angoissant, anxiogène par moments, même. Et ça se lit d’un trait. » - Silvia Galipeau, La Presse

Vous aimeriez aussi