Les détectives du vivant

R., un banal quidam vaguement interpelé par l’écriture, est recruté comme agent par une organisation secrète, la Société des détectives du vivant (SDV), qui œuvre à commettre divers méfaits aux seules fins de stimuler la littérature. Le quotidien de R. devient un théâtre saugrenu à mesure qu’il découvre les innombrables départements de la SDV et certaines archives troublantes, et qu’il rencontre d’autres agents dont la mystérieuse K., aux pouvoirs de métamorphose, son maître d’entrainement nommé H. et un homme en imper aux origines incertaines.

Manipulation, incendies, exactions, le terrorisme littéraire pratiqué par la SDV est aussi vaste que son objectif est absolu : créer, à tout prix.

En filigrane de ce roman déjanté et exalté, une question se profile: quel pouvoir la littérature a-t-elle sur le réel? Sa puissance créatrice est-elle vraiment moins dangereuse que le projet démesuré de la SDV ?

À propos du livre

  • Type:

    Roman

  • Genre:

    Fantastico-humoristique

  • Public cible:

    Grand public 

  • Format:

    13 cm x 20 cm

  • Nombre de pages:

    180

  • Date de publication:

    Août 2023

  • ISBN:

    9782897071875 (Papier)

Vidéo

Nous viendrons vous chercher.

Dans les médias

    « Doté d’une imagination débridée, Renato Rodriguez-Lefebvre compose un intrigant univers parallèle conjuguant humour, érudition et sociologie à des réflexions sur l’état de la littérature et l’omniprésence de l’autofiction. » - Anne-Frédérique Hébert-Dolbec, Le Devoir
    « Rappelant le genre du récit d’espionnage, le roman est l’équivalent d’une mine d’or. Il est évident que Rodriguez-Lefebvre s’est amusé lors de sa rédaction : il n’hésite absolument pas à accentuer l’absurdité des situations dans lesquelles son narrateur se retrouve, il glisse des références à d’autres œuvres qui semblent l’avoir inspiré et il critique ouvertement les institutions culturelles et académiques sans jamais avoir à les nommer. Il excelle dans le brouillage entre le réel et la fiction, allant même jusqu’à performer le procès de l’Agent R. lors du lancement de son livre. » - Audrée Lapointe, Artichaut Magazine
    « Satire d’un certain absolutisme littéraire, âpre charge contre la lourdeur ankylosée de toute forme de bureaucratie, hommage plus ou moins absurde aux gestes fous faits au nom de la littérature, le premier livre de Renato Rodriguez-Lefebvre imagine avec une fulgurante ironie un monde dans lequel une organisation secrète, la Société des Détectives du Vivant, conspire afin d’amener, par la violence et la ruse, de l’eau au moulin de l’écriture. » - Dominic Tardif, La Presse

Vous aimeriez aussi