fbpx

TEST | Fefan, gérant d’estrade, suiveux ou initié : quel amateur de hockey êtes-vous?

Claude et ses amis, gérants d’estrade à temps plein, sont obsédés par la découverte d’un manuel sur
l’entretien des patinoires et des Zambonis. Il révèlerait l’existence d’un scandale aux proportions bibliques :
une conspiration aurait lieu au coeur de la sacro-sainte Ligue nationale de hockey.

À l’occasion de la sortie en librairie de La surface de jeu, on vous propose de tester vos connaissances
en réchauffage de banc.

Pour accéder aux résultats du quiz, rendez-vous en fin d’article!


TEST | Fefan, gérant d’estrade, suiveux ou initié :
quel amateur de hockey êtes-vous?

1) La saison de hockey commence…

a) … quelque part en automne?

b) … jamais trop tôt!

c) … ça dépend : est-ce que le camp d’entrainement compte?

d) … elle ne finit jamais, en fait.

2) Qui est Gary Bettman?

a) Un joueur de baseball

b) Le diable en personne

c) Un visionnaire

d) Le grand boss

3) Complétez : L’été, l’été, l’été, c’est fait pour…

a) … jouer!

b) … cuver sa déception.

c) … compiler des statistiques.

d) … s’entraîner hors glace.

4) En série, votre équipe marque en deuxième prolongation,
remportant ainsi une victoire contre ses rivaux historiques. Vous…

a) … êtes secrètement soulagé de pouvoir faire autre chose de votre soirée.

b) … vous enivrez copieusement avec votre entourage, question de souligner
la meilleure soirée de votre vie.

c) … vous vérifiez discrètement sur votre cellulaire si l’exploit de votre équipe
a bénéficié à votre pool.

d) … restez de glace en vous promettant une petite séance vidéo pour repérer
des choses à corriger.

5) Quel est votre joueur préféré?

a) Michael Jordan

b) Carey “Jésus” Price

c) Connor McDavid

d) Victor Hedman

6)  Votre équipe accumule les contre-performances et les défaites. Vous…

a) … vous dites qu’il y a pire dans la vie, comme la guerre civile au Yémen.

b) … appelez sur les lignes ouvertes pour exiger qu’on échange tout le club.

c) … espérez une déconfiture pour obtenir un choix avantageux au prochain repêchage.

d) … plaignez les joueurs et les coachs qui doivent supporter la pression des échecs.

7) Une saison réussie, c’est…

a) … quand il fait soleil souvent.

b) … quand on gagne la Coupe Stanley!

c) … quand les performances de l’équipe dépassent les attentes.

d) … quand on a encore une job la saison prochaine.

8) À votre groupe se joint une personne qui ne connait rien au hockey. Vous…

a) … en profitez pour lui parler d’autre chose que de la partie.

b) … ne lui adressez pas la parole de peur d’être infecté par son ignorance.

c) … essayez de lui expliquer les rudiments du Corsi.

d) … l’enviez secrètement : vous, c’est tout ce que vous connaissez.


RÉSULTATS DU TEST

Majorité de a) : Le suiveux

Vous aimez le hockey comme le gâteau : une fois de temps en temps, mais pas trop souvent, histoire que ça ne tombe pas sur le cœur. Vous pouvez nommer un ou deux joueurs, surtout s’ils sont en vedette dans une annonce de McDonald’s ou de Tim Horton’s. Il arrive que vous vous laissiez entrainer par des gens de votre entourage dans un bar la fin de semaine pour écouter une partie de hockey. Vous ne leur avouez jamais que vous ignorez pour quelle équipe vous devriez prendre.

Majorité de b) : Le fefan

Vous êtes un passionné, un vrai de vrai. Quand la saison commence, votre environnement se remplit de bébelles licensées, votre radio et votre télévision diffusent du commentaire sportif vingt-quatre heures sur vingt-quatre, vous sortez partout avec votre jersey officiel. Vous ne faites qu’un avec votre club. Lorsque l’équipe perd, vous perdez avec elle ; lorsqu’elle gagne, vous partagez son euphorie. On vous trouve parfois bruyant, émotif, instable, mais comment être autrement quand votre existence se joue 82 fois par année, année après année et ce, sans compter les séries?

Majorité de c) : Le gérant d’estrade

Pour certains, le hockey est un simple hobby, un passe-temps parmi tant d’autres. Ce n’est pas votre cas. Pour vous, c’est une science que vous perfectionnez sans relâche en mettant à profit votre expérience et votre amour des statistiques. Il arrive qu’on vous trouve un peu rabat-joie, que vos arguments mathématiques déplaisent à vos comparses, aveuglés par l’esbroufe d’un jeu spectaculaire ou par les remarques discutables des commentateurs. Vous vous consolez en vous disant quand vous les planterez encore cette année dans votre pool amical.

Majorité de d) : L’initié

Vous connaissez la game, dans votre chair, dans vos os. Vous avez probablement occupé un rôle dans le jeu organisé, entraineur, arbitre, à moins que vous n’ayez été joueur vous-même. Vous savez les mille choses qui se passent à l’insu des caméras, les chicanes dans la chambre des joueurs, le trac avant de s’élancer sur la glace, l’épuisement après une pratique. Vous aimez le hockey, mais n’en êtes pas dupe, peut-être parce que l’expression « payer le prix de la victoire » éveille en vous d’anciennes douleurs.